La poupée de la petite Ida est révéillée par des bruits et des rires.

Elle s'appuie à la fenêtre et n'en croit pas ses yeux.

 

I Poupée IdaMG_1543

 

Les fleurs des vases ont rejoint celles des massifs

dans le jardin du château.

Le Roi, assis sur son trône de mousse

frappe la terre de son sceptre

et déclare:

"Le bal est ouvert"

 

le roiIMG_1494

 

La Reine, debout, contemple les couples qui se forment.

(La petite Rosine a quitté son lit et s'est faufilée

dans un coin pour observer la fête..; mais Chut!!!)

Peut-être la trouverez-vous sur une photo?

 

Le roi et la reineIMG_1513

 

Monsieur Jacinthe enlace Mademoiselle Tulipe

qui le suit avec plaisir.

 

Tulipe et jacintheIMG_1507

 

Le bel hidalgo Anemono entraîne Mademoiselle Lys

dans un paso doble éffréné

 

lis et anemoneIMG_1523

 

tandis sue Miss Jonquille tourbillonne, envoûtée par la musique

et le ballet des papillons.

 

jonquilleIMG_1515

 

Monsieur Marguerite, les pétales au vent, virevolte avec Dame Fushia

dans une valse à 3 temps.

 

Fushia et MargueriteIMG_1516

 

Chacun suit son propre tempo, mais tout le monde s'amuse.

 

Soudain le tendre Iris s'agenouille devant la douce Cobée,

et lui demande sa main.

Elle accepte sous les vivas des autres fleurs.

 

Cobée et iris

 

Mademoiselle Tulipe regarde Monsieur Jacinthe dans les yeux.

Personne ne s'y trompe, ils sont amoureux.

 

grosplan ja ettuIMG_1517

 

La fête bat son plein. Sophie irait bien les rejoindre... si elle le pouvait!

 

le balIMG_1492

 

Et vous?

 

                                                   Librement inspiré du conte: Les fleurs de la petite Ida, d'Andersen.

                                                                 Le fond est une photo de Thomas Marent du très beau livre:: papillons, portrait de l'éphémère